Claude Bourgelat

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to: navigation, search
Claude Bourgelat

Claude Bourgelat (March 27, 1712 – January 3, 1779) was a French veterinary surgeon.

Bourgelat was born at Lyon. He was the founder of veterinary colleges at Lyon in 1761, as well as an authority on horse management, and often consulted on the matter. Other dates claimed for the establishment of the Lyon College, the first veterinary school in the world, are 1761 and 1764.

"Bourgelat, a French barrister, observing that certain maladies were devastating the French herds, forsook the bar and devoted his time in seeking out a remedy for the then pest, which resulted in his founding a veterinary college in Lyon in 1761, from which establishment he despatched students, with weapons in their hands all-necessary for combating disease by science with practice; and in a short time from this period, the plague was stayed and the health of stock restored, through the assistance rendered to agriculture by veterinary science and art."[1] The plague to which Lupton referred was cattle plague, also commonly known by its German name, Rinderpest.

He was a member of the French Academy of Sciences and the Prussian Academy of Sciences.

Bourgelat also contributed to Diderot and d'Alambert's Encyclopédie.[2]

Works[edit]

  • Élémens d’hippiatrique, ou, Nouveaux principes sur la connoissance et sur la médecine des chevaux / par M. Bourgelat ecuïer du roi, chef de don académie établie à Lyon; tome prémier[-second ...], contenant la connoissance du cheval considéré extérieurement, & un traité abbrégé théorique & practique sur la ferrure. A Lyon: Chez Henri Declaustre, libraire-imprimeur ruë Neuve ; les freres Duplain, libraires ruë Mercière, [1750-1753].
  • L'art vétérinaire (1761).
  • Matiere médicale raisonnée; ou, Précis des médicamens considérés dans leurs effets, a l’usage des éleves de l’Ecole royale vétérinaire; avec les formules médicinales ... Lyon, Jean-Marie Bruyset, 1765.
  • Lehrbegriff der medicinischen Materie; oder, Beschreibung der einfachen Arzeneyen nach ihren Wirkungen; nebst den Medicinischen Formeln. Zum Gebrauche der Lehrlinge in der königl. Vieharzeneyschule zu Lyon. Aus dem Französischen übersetzt. Leipzig, M. G. Wiedmanns Erben und Reich, 1766.
  • Élémens de l’art vétérinaire: de la conformation extérieure des animaux; des considérations auxquelles on doit s’arrêter dans le choix qu’on doit en faire, des soins qu’ils exigent, de leur multiplication, &c. &c; le tout à l’usage des elèves des ecoles royales vétérinaires. A Paris: Chez Vallat-La-Chapelle, libraire, au Palais, sur le Perron de la Sainte-Chapelle, [1768].
  • Elémens de l’art vétérinaire: précis anatomique du corps du cheval, à l’usage des éleves des écoles royales vétérinaires. A Paris: Chez Vallat-la-Chapelle, libraire, au Palais, sur le Perron de la Sainte-Chapelle, [1769].
  • Elémens de l’art vétérinaire. Essai sur les appareils et sur les bandages propres aux quadrupèdes. A l’usage des élèves des écoles royales vétérinaires ... Paris, l’Imprimerie royale, 1770.
  • Matiere médicale raisonnée, ou, Précis des médicamens considérés dans leurs effets: a l’usage des éleves de l’École royale vétérinaire, avec les formules médicinales de la même École. A Lyon: Chez Jean-Marie Bruyset ..., 1771.
  • Règlemens pour les Écoles Royales Vétérinaires, de France: divises en deux parties, la première, contenant la police & la discipline générale ; la seconde, concernant l’enseignement en générale, l’enseignement en particulier & la police des études. Paris: De L’Imprimerie Royale, [1777]. http://www.bium.univ-paris5.fr/histmed/medica/cote?extalfo00005
  • Elémens de l’art vétérinaire. Précis anatomique du corps du cheval, à l’usage des éleves des écoles vétérinaires ... Paris, Vallat-la-Chapelle, 1791.
  • Elémens de l’art vétérinaire. Matiere médicale raisonnée, ou précis des médicamens considérés dans leurs effets; à l’usage des eleves des ecoles vétérinaires, avec les formules médicinales & officinales ... Paris, J. B. Huzard, An IV [1795/96].

References[edit]

  • Marc Mammerickx: Claude Bourgelat: avocat des vétérinaires, Bruxelles 1971
  • Hugues Plaideux, « L'inventaire après décès de Claude Bourgelat », in Bulletin de la Société française d'histoire de la médecine et des sciences vétérinaires, 10, 2010, p. 125-158. on line
  • Hugues Plaideux, « La descendance de Claude Bourgelat », in Bulletin de la Société française d'histoire de la médecine et des sciences vétérinaires, 12, 2012, p. 161-176.
  • Bourgelat, Claude, in: Frank Arthur Kafker, The encyclopedists as individuals: a biographical dictionary of the authors of the Encyclopédie, Oxford 1988, ISBN 0-7294-0368-8, p. 67–71.
  • Richard Tagand: Claude Bourgelat, écuyer lyonnais, 1712–1779, in: Revue de médecine vétérinaire 1959, p. 888–897.
  • Alcide Railliet, Léon Moulé: Histoire de l’École d’Alfort, Paris 1908, online
  • Louis Furcy Grognier: Notice historique et raisonnée sur C. Bourgelat, Fondateur des écoles vétérinaires; ou l’on trouve un aperçu statistique sur ces établissemens, Paris [u.a.] 1805
  1. ^ J.L.Lupton, "Modern Practical Farriery", 1879, in the section: "The Diseases of Cattle Sheep and Pigs" pp. 1
  2. ^ Frank A. Kafker: Notices sur les auteurs des dix-sept volumes de « discours » de l'Encyclopédie. Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie. 1989, Volume 7, Numéro 7, p. 133

This article incorporates text from a publication now in the public domainWood, James, ed. (1907). "article name needed". The Nuttall Encyclopædia. London and New York: Frederick Warne.