Jacques Généreux

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to: navigation, search

Jacques Généreux (born 1956 in Saint-Brieuc, Côtes-d'Armor) is a French economist and politician. He is a reader of economics at the Institut d'Études Politiques de Paris.

Politically active, he opposed neoliberalism and he was close to Jean-Luc Mélenchon within the PS before having followed him to form the Left Party when he left the PS in November 2008.[1]

In 2009, he was selected to lead the Left Front list in the West constituency ahead of the 2009 European elections.

Publications[edit]

  • Économie Politique : Tome 1. Concepts de base et comptabilité nationale, Hachette, Les Fondamentaux, 1991, 5th ed. 2008.
  • Économie Politique : Tome 2. Microéconomie, Hachette, coll. Les Fondamentaux, 1991, 2008.
  • Économie Politique : Tome 3. Macroéconomie, Hachette, coll. Les Fondamentaux, 1991, 2008.
  • Introduction à l'économie, Le Seuil (Points Économie), Paris, 1992, 2000.
  • Introduction à la politique économique, Éditions du Seuil (Points Économie), Paris, 1993, 1999.
  • Une Raison d'espérer, Plon, 1997, Pocket, 2000.
  • L'Économie politique — Analyse économique des choix publics et de la vie politique, Larousse, Textes essentiels, 1996.[2]
  • L'économie politique. Analyse économique de la vie et des institutions politiques. Larousse. 1998.
  • Quel renouveau socialiste ?, éd. Textuel, 2003.
  • Chroniques d'un autre monde. Followed by the Manifeste pour l'économie humaine. Le Seuil, Paris, 2003, ISBN 2-02-062155-X.[3]
  • Manuel critique du parfait Européen — Les bonnes raisons de dire « non » à la Constitution, le Seuil, Paris, 2005.[4][5]
  • Sens et conséquences du « non » français, le Seuil, Paris, 2005.[6]
  • Les Vraies Lois de l'économie, le Seuil, Paris, 2005, Points-Seuil, 2008.
  • La Dissociété, le Seuil, Paris, 2006, Points-Seuil, 2008.
  • Pourquoi la droite est dangereuse, 2007.
  • Le socialisme néomoderne ou l'avenir de la liberté, Seuil, 2009.
  • La Grande Régression, Seuil, 2010.
  • Nous on peut ! , Pourquoi et comment un pays peut toujours faire ce qu'il veut, Seuil, September 2011.

References[edit]

This article incorporates information from the equivalent article on the French Wikipedia.