Madeleine de Puisieux

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to: navigation, search

Madeleine d'Arsant de Puisieux (1720–1798) was a French writer and feminist.

Madeleine de Puisieux, who was born in Paris, became a published author in 1745 and sometimes collaborated with Denis Diderot. In 1750, she published La Femme n'est pas inférieure à l'homme ("Woman is not inferior to man"). She was married to Philippe-Florent de Puisieux (1713–1772), lawyer at the Paris parliament and the French ambassador to Switzerland. She was given a state pension in 1795.

Bibliography[edit]

  • Alzarac, ou La nécessité d'être inconstant, Cologne, Paris, Charpentier, 1762
  • Conseils à une amie, Amsterdam, Aux dépens de la Compagnie, 1751
  • Histoire de Mademoiselle de Terville, Amsterdam, Veuve Duchesne, 1768
  • Le Goût de bien des gens, ou, Recueil de contes, tant en vers qu'en prose, Amsterdam, Changuion, 1769
  • Le Plaisir et la volupté : conte allégorique, Paphos, [s.n.], 1752
  • L'Éducation du marquis de *** ou Mémoires de la comtesse de Zurlac, Berlin, Fouché, 1753
  • Les Caractères, Londres [Paris], S.n., 1750–1751
  • Mémoires d'un Homme de Bien, Paris, Delalain, 1768
  • Réflexions et avis sur les défauts et les ridicules a la mode. Pour servir de suite aux conseils à une amie, Paris, Brunet, 1761
  • Zamor et Almanzine, ou L'inutilité de l'esprit et du bon sens, Amsterdam, Hochereau l'aîné, 1755

Sources[edit]

This article incorporates information from the equivalent article on the French Wikipedia.