Victor Segalen

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to: navigation, search
Portrait of Victor Segalen

Victor Segalen (14 January 1878 – 21 May 1919) was a French naval doctor, ethnographer, archeologist, writer, poet, explorer, art-theorist, linguist and literary critic.

He was born in Brest. He studied naval medicine in Bordeaux. He traveled and lived in Polynesia (1903–1905) and China (1909–1914 and 1917). He died by accident in a forest in Huelgoat, France ('under mysterious circumstances' and reputedly with an open copy of Hamlet by his side).

Legacy[edit]

In 1934, the French state inscribed his name on the walls of the Panthéon because of his sacrifice for his country during World War I.[1]

He gave his name to the Victor Segalen Bordeaux 2 University of medicine, literature and social sciences in Bordeaux under the Academy of Bordeaux where he studies, and to the Faculty of arts and social sciences of Brest where he was born.

Works include[edit]

  • L'observation médicale chez les écrivains naturalistes, thèse, Bordeaux, 1902 (document électronique).
  • Les Synesthésies et l’école symboliste, 1902.
  • Vers les sinistrés, 1903.
  • Gauguin dans son dernier décor, 1904.
  • Le Double Rimbaud, 1906.
  • Dans un monde sonore, 1907.
  • Voix mortes : musique maori, 1907.
  • Les Immémoriaux (sous le pseudonyme de Max Anély), 1907.
  • Stèles, 1912 ; nouvelle édition, présentée par Simon Leys, Éditions de la Différence, coll. « Orphée », Paris, 1989. Lire en ligne.
  • Peintures, Chez Georges Crès et Cie, 1916.
  • Hommage à Gauguin, 1918.
  • Dossier pour une Fondation Sinologique, Rougerie, 1986.
  • Essai sur l'exotisme, Fata Morgana, 1978 ; nouvelle édition, Livre de poche, coll. biblio-essais, 1986.
  • Dans un monde sonore, Fata Morgana, 2010 ; nouvelle édition.

Posthumous publications :

  • Thibet (publié partiellement en 1963 puis intégralement en 1979).
  • Le Siège de l’Âme, 1921.
  • Orphée-Roi, 1921.
  • René Leys, 1922.
  • Mission archéologique en Chine (en collaboration avec Gilbert de Voisins et Jean Lartigue), 1923-1924.
  • Odes, 1926.
  • Équipée. De Pékin aux marches tibétaines…, 1929.
  • Voyage au pays du réel, 1929.
  • Lettres de Chine, 1967.
  • La Grande Statuaire chinoise, suivi de Les origines de la grande statuaire en Chine 1972.
  • A Dreuz an Arvor, 1973.
  • Siddharta, 1974.
  • Briques et Tuiles, Fata Morgana, 1975.
  • Journal des îles, 1978.
  • Le Fils du ciel : chronique des jours souverains, 1985.
  • Essai sur soi-même, 1986.
  • Le Fils du Ciel, 1995.
  • Journal de voyage, 1995.
  • Le Maître-du-Jouir, 1995.
  • La marche du feu, 1995.
  • Pensers païens, 1995.
  • Hommage à Saint-Pol-Roux, 1995.
  • Entretiens avec Debussy, 1995.
  • Gustave Moreau, maître imagier de l'orphisme, 1995.
  • Quelques musées par le monde, 1995.
  • Essai sur l’exotisme, 1995.
  • Essai sur le mystérieux, 1995.
  • Imaginaires, 1995.
  • Un grand fleuve, 1995.
  • Briques et tuiles, 1995.
  • Feuilles de route, 1995.
  • Correspondance, 2004 (compilation dirigée par Henry Bouillier et Annie Joly-Segalen)
  • Un grand fleuve, préface de Jean Esponde, éd. Atelier de l'agneau, 2006.
  • Les Marquises, extrait de Journal des Îles, suivi de Cyclone dans les îles Tuamotu, préface de Jean Esponde, éd. Atelier de l'agneau, 2011.[2]

Archaeological missions :

  • Rapport de la Mission archéologique Victor Segalen, 1917
  • Le tombeau du fils du roi de Wou - Ve siècle avant notre ère, 1922
  • Rapport de la Mission archéologique en Lartigue, Segalen et de Voisins, 1923-1924
  • Chine, la grande statuaire, suivi de Les origines de la statuaire de Chine (publiée en 1972)

Works about Segalen[edit]

Segalen's photo of statuary near Xiao Xiu's tomb (1917)

External links[edit]

References[edit]

  1. ^ See Fiche officielle on the site memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr.
  2. ^ La page-titre de l'édition originale de "Peintures".