Vladimir Cosma

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to: navigation, search
Vladimir Cosma
Vladimir Cosma, Romanian-French music score composer.jpg
Background information
Birth name Vladimir Cosma
Born (1940-04-13) 13 April 1940 (age 74)
Bucharest, Romania
Genres Film score
Occupations Composer, conductor
Years active 1968 - present

Vladimir Cosma is a Romanian composer, conductor and violinist, born 13 April 1940 in Bucharest, Romania, into a family of musicians. His father, Teodor Cosma, was a pianist and conductor, his mother a writer-composer, his uncle, Edgar Cosma, composer and conductor, and one of his grandmothers, pianist, a student of the renowned Ferrucio Busoni.

Career[edit]

After receiving first prizes for violin and composition at the Bucharest Conservatoire of Music, he arrived in Paris in 1963 and continued his studies at the Conservatoire national supérieur de musique de Paris, working with Nadia Boulanger. As well as for classical music, he discovered early on a passion for jazz, film music and all forms of popular music.

From 1964 he made a number of international tours as a concert violinist and began to devote himself more and more to composing. He wrote various compositions including: « Trois mouvements d’été » for symphony orchestra, « Oblique » for violoncello and string orchestra, music for theatre and ballet (« Volpone » for the Comédie Française, the opera « Fantômas »…).

In 1968, Yves Robert entrusted him with his first film music for « Alexandre le Bienheureux ».

Vladimir Cosma has since composed more than three hundred scores for feature films and TV series. His numerous successes in the cinema have notably been in collaboration with Yves Robert, Gérard Oury, Francis Veber, Claude Pinoteau, Jean-Jacques Beineix, Claude Zidi, Ettore Scola, Pascal Thomas, Pierre Richard, Yves Boisset, André Cayatte, Jean-Pierre Mocky, Edouard Molinaro, Jean-Marie Poiré… and among which: Le Grand Blond avec une chaussure noire, Diva, Les Aventures de Rabbi Jacob, La Boum, le Bal, l’As des As, la Chèvre, Les Fugitifs, Les Zozos, Pleure pas la bouche pleine, Dupont Lajoie, Un éléphant ça trompe énormément, La Dérobade, Le Père Noël est une ordure, L'Étudiante, La Gloire de mon père, Le Château de ma mère, Le dîner de cons

Vladimir Cosma also featured in major French and American television productions: Michel Strogoff, Kidnapped, Mistral’s Daughter, Châteauvallon, Les Mystères de Paris, Les Cœurs Brûlés

Film music allowed him to approach and develop many different musical styles: jazz (with music written for famous soloists such as Chet Baker, Toots Thielemans, Don Byas, Stéphane Grappelli, Jean-Luc Ponty, Philip Catherine, Tony Coe, Pepper Adams, la chanson (pour Nana Mouskouri, Marie Laforêt, Richard Sanderson, Diane Dufresne, Herbert Léonard, Mireille Mathieu, Nicole Croisille, Lara Fabian, Guy Marchand, original compositions inspired by folk-music (for Gheorghe Zamfir, Stanciu Simion « Syrinx », pan-flute, Liam O'Flynn- pipes, Romane-guitar), as well as classical music (Berlin Concerto for violin and orchestra, Concerto for Euphonium and orchestra, Concerto Ibérique for trumpet and orchestra, Courts Métrages for brass quintet…)

In 2006 he conducted the world premier of his composition « Eh bien ! Dansez maintenant», divertissement for narrator and symphony orchestra, from the Fables of Jean de la Fontaine, at the Victoria Hall in Geneva, with the Orchestre de la Suisse Romande and Lambert Wilson as narrator. Conducting the Orchestre National de France he gave a first performance in Paris of this work in December 2010 at the Théâtre des Champs-Elysées, featuring Eric Génovèse of the Comédie Française.

Vladimir Cosma wrote the opera Marius et Fanny, adapted from Marcel Pagnol, for which the first production took place in September 2007 at the Opéra de Marseille with Roberto Alagna and Angela Gheorghiu in the title roles, as well as Jean-Philippe Lafont in the role of César. The performances were repeated several times on television on the channels ARTE and FR3.

In 2008 he composed the music for the musical comedy « Les Aventures de Rabbi Jacob » performed at the Palais des Congrès in Paris, with Eric Metayer, Marianne James, Spike, Julie Victor…

In June 2009, Vladimir Cosma conducted the world premier in the Eglise Sainte-Madeleine de Béziers, of his cantata «1209», for soprano, narrator, children's choir and orchestra, written especially for the 8th centenary of the Sac de Béziers.

He is dedicated to re-writing his film music with the intention of conducting performances in symphonic concerts, thus approaching a wider audience than at the cinema[citation needed]. Among others, he gave a concert in Geneva in 2003 with the Orchestre de la Suisse Romande, a series of concerts in 2003 with the Orchestre National de Lyon, three concerts in 2005 in Paris at the Grand Rex, a concert in 2010 with the Orchestre de l'Ile-de-France in the Théâtre du Châtelet in Paris.

He has also appeared in many countries with major symphony orchestras and such prestigious soloists as Ivry Gitlis, Vadim Repin, Wilhelmenia Fernandez, Patrice Fontanarosa, Jean-Luc Ponty, Didier Lockwood, Stanciu Simion « Syrinx», Philip Catherine and others. A book of interviews with Vincent Perrot entitled « Vladimir Cosma comme au cinéma » was published in 2009 in the Editions Hors Collection and an anthology of his film music regrouping 91 complete original soundtracks in two volumes has just come out. Two evenings were devoted to him by FR3 in 2010, airing his concert at the Théâtre du Châtelet and a documentary «Vladimir Cosma intime ».

Vladimir Cosma received two Césars for the best movie score, for Diva (1982) and Le Bal (1984), two Golden Sevens for the best music for television, as well as a number of prizes and awards in France and other countries.

He has also obtained numerous gold and platinum records all over the world (France, Germany, Japan, England, Switzerland, Belgium, Italy, Holland, Scandinavia).

Vladimir Cosma is Chevalier de l'ordre National la Légion d’Honneur, Grand Officier du Mérite Culturel Roumain, as well as Commandeur des Arts et des Lettres.

Works[edit]

Film soundtracks[edit]

1960s[edit]

1970s[edit]

1980s[edit]

1990s[edit]

  • 1990 : La Gloire de mon père d'Yves Robert
  • 1990 : Le Château de ma mère d'Yves Robert
  • 1990 : La Pagaille de Pascal Thomas
  • 1990 : La Belle anglaise 2 de Jacques Besnard - série TV, 6 x 52’
  • 1990 : Night of the Fox - Le Complot du Renard de Charles Jarrott – téléfilms, 2 x 90’
  • 1990 : Edouard et ses filles de Michel Lang - série TV, 6 x 55’
  • 1990 : The Nighmare Years - Les Années infernales d'Anthony Page - série TV, 4 x 90’
  • 1990 : Le Gorille : Le Pavé du Gorille de Roger Hanin – téléfilm
  • 1990 : Le Déjeuner de Sousceyrac de Lazare Iglesis – téléfilm
  • 1990 : Passions - série TV, 57 x 26’
  • 1990 : Côté cœur - série TV, 68 x 26’
  • 1991 : La Neige et le Feu de Claude Pinoteau
  • 1991 : Myster Mocky présente :La Méthode Barnol de Jean-Pierre Mocky - téléfilm
  • 1991 : Myster Mocky présente :Dis-moi qui tu hais de Jean-Pierre Mocky – téléfilm
  • 1991 : Myster Mocky présente :La Vérité qui tue de Jean-Pierre Mocky – téléfilm
  • 1991 : La Totale! de Claude Zidi
  • 1991 : La Montre, la croix et la manière - The Favour, the Watch and the Very Big Fish de Ben Lewin
  • 1992 : Ville à vendre de Jean-Pierre Mocky
  • 1992 : Coup de jeune de Xavier Gélin
  • 1992 : Le Souper d'Edouard Molinaro
  • 1992 : Le Bal des casse-pieds d'Yves Robert
  • 1992 : Les Coeurs brûlés de Jean Sagols - série TV
  • 1992 : La Femme abandonnée d'Edouard Molinaro – téléfilm
  • 1993 : Cuisine et Dépendances de Philippe Muyl
  • 1993 : Le Mari de Léon de Jean-Pierre Mocky
  • 1993 : La Soif de l'or de Gérard Oury
  • 1993 : Mercedes mon amour de Bay Okan
  • 1993 : Le Boeuf clandestin de Lazare Iglesis - téléfilm
  • 1993 : Trois jours pour gagner de Michel Berny, Alain Nahum…- série TV, 13 x 27’
  • 1994 : Montparnasse-Pondichéry d'Yves Robert
  • 1994 : Bonsoir de Jean-Pierre Mocky
  • 1994 : Cache Cash de Claude Pinoteau
  • 1994 : L’Affaire de Sergio Gobbi
  • 1994 : Les Yeux d’Hélène de Jean Sagols - série TV, 9 x 90’
  • 1994 : Dazzle - Les Racines du Coeur de Richard A. Colla - mini-série TV, 2 x 90’
  • 1995 : Les Sables mouvants de Paul Carpita
  • 1995 : Les Nouveaux exploits d’Arsène Lupin d'Alain Nahum, Nicolas Ribowski - série TV
  • 1996 : Le Jaguar de Francis Veber
  • 1996 : Le Plus Beau Métier du monde de Gérard Lauzier
  • 1996 : Les Palmes de monsieur Schutz de Claude Pinoteau
  • 1996 : Faisons un rêve de Jean-Michel Ribes – téléfilm
  • 1996 : Le Cheval de coeur de Charlotte Brandstrom – téléfilm
  • 1996 : Berjac : Coup de maître de Jean-Michel Ribes – téléfilm
  • 1996 : Berjac : Coup de théâtre de Jean-Michel Ribes - téléfilm
  • 1997 : Soleil de Roger Hanin
  • 1997 : Drôle de père de Charlotte Brandstrom – téléfilm
  • 1997 : Maître da Costa – Episode : Le Doigt de Dieu de Bob Swaim - TV
  • 1998 : Le Dîner de cons de Francis Veber
  • 1998 : La Femme du Boulanger de Nicolas Ribowski - téléfilm
  • 1999 : Le Schpountz de Gérard Oury
  • 1999 : Le Fils du Français de Gérard Lauzier
  • 1999 : Le Monde à l’envers de Charlotte Brandstrom – mini-série TV, 2 x 90’
  • 1999 : La Fiction des Guignols de Bruno Le Jean - téléfilm
  • 1999 : Voleur de cœur de Patrick Jamain – téléfilm

2000s[edit]

  • 2000 : La Vache et le Président de Philippe Muyl
  • 2000 : La Trilogie Marseillaise : Marius, Fanny, César de Nicolas Ribowski – mini- série TV, 3 x 95’
  • 2001 : Le Placard de Francis Veber
  • 2001 : Le Monde à l’envers – Episode 3 : Le Secret d’Alice de Michaël Perrotta- TV
  • 2002 : Les Homards de l’utopie - Marche et rêve ! de Paul Carpita
  • 2002 : Clémy de Nicolas Ribowski - téléfilm
  • 2002 : Action justice - Episode 1 : Une mère indigne d'Alain Schwartzstein - TV
  • 2003 : Le Furet de Jean-Pierre Mocky
  • 2003 : Action justice - Episode 2 : Un mauvais médecin de Jean-Pierre Igoux – TV
  • 2003 : Action justice - Episode 3 : Déclaré coupable d'Alain Nahum - TV
  • 2004 : Albert est méchant d'Hervé Palud
  • 2004 : Le Président Ferrare d'Alain Nahum - série TV
  • 2004 : Touristes, Oh yes ! de Jean-Pierre Mocky
  • 2005 : Grabuge de Jean-Pierre Mocky
  • 2005 : Les Ballets écarlates de Jean-Pierre Mocky
  • 2005 : Le Bénévole de Jean-Pierre Mocky
  • 2006 : Le Temps des porte-plumes de Daniel Duval
  • 2006 : Le Deal de Jean-Pierre Mocky
  • 2007 : 13, French Street de Jean-Pierre Mocky
  • 2007 : Myster Mocky présente de Jean-Pierre Mocky - série TV:
    1. Le Diable en Embuscade avec Jean-Hugues Anglade et B. Putzulu.
    2. Le Farceur avec Michel Galabru et Charles Berling.
    3. Un Eléphant dans un Magasin de Porcelaine avec Micheline Presle et Jean-Pierre Mocky.
    4. Service rendu avec Richard Bohringer et Smadi Wolfman.
    5. La Clinique Opale avec Didier Bourdon et Tom Novembre.
    6. La Cellule Insonorisée avec Claude Brasseur et Patricia Barzyk.
  • 2008 : Myster Mocky présente de Jean-Pierre Mocky - série TV :
    1. Témoins de Choix avec Lorant Deutsch et Dominique Pinon.
    2. Le Jour de l’Exécution avec Michel Piccoli et Frédéric Diefenthal.
    3. Dans le Lac avec Arielle Dombasle, Stanislas Merhar, Aurélien Wiik.
    4. Morts sur commande avec Richard Bohringer et Jean-Pierre Mocky.
    5. Chantage à Domicile avec Laurent Gerra, Rufus et Henry Guibet.
    6. L’Energumène - Symbole d’autorité avec Régis Laspalès.
  • 2008 : Climax de Frédéric Sojcher - court métrage
  • 2009 : Colère de Jean-Pierre Mocky – téléfilm
  • 2009 : Myster Mocky présente de Jean-Pierre Mocky - série TV:
    1. Le Voisin de cellule avec Jean-Paul Rouve et Richard Bohringer.
    2. De Quoi Mourir de rire avec Louise Monot, Stanislas Merhar et Philippe Chevalier.
    3. Sauvetage avec Richard Anconina, Bernard Lecoq et Zinédine Soualem.
    4. Un Risque à courir avec Gaspard Ulliel, Elsa Zylberstein.
    5. Une si gentille serveuse avec Micheline Presle, Zoé Félix et Aurélien Wiik.
    6. Haine mortelle avec Pierre Mondy et Dominique Pinon.
  • 2010 : Les Insomniaques de Jean-Pierre Mocky
  • 2010 : Crédit pour tous de Jean-Pierre Mocky
  • 2010 : Myster Mocky présente de Jean-Pierre Mocky - série TV:
    1. L’Aide avec Cristiana Reali, Bruno Todeschini et Patricia Barzyk.
    2. La Cadillac avec Arielle Dombasle et Frédéric Diefenthal.
    3. Martha in Memoriam avec Mathieu Demy, Virginie Ledoyen et François Vincentelli.
    4. Meurtre entre amies avec Victoria Abril et Dominique Lavanant.
    5. L’Ultime bobine avec Stomy Bugzy et Richard Gotainer.
    6. La Voix de sa conscience avec Michèle Bernier, Daniel Russo.
  • 2011 : Le dossier Toroto de Jean-Pierre Mocky
  • 2011 : Calomnies de Jean-Pierre Mocky
  • 2011 : Hitler à Hollywood (H/H) de Frédéric Sojcher

Operas and stage works[edit]

Symphonic works based on film soundtracks[edit]

  • L’As des As - Ouverture (2001–2002)
  • La Boum - suite d’orchestre (1991)
  • La Gloire de mon Père, Le Château de ma mère - suite d’orchestre (1991–2006) Habanera, Les Vacances, Isabelle, Le Parc Borelli, Massalia Rag, Valse d’Augustine
  • Le Grand Blond avec une chaussure noire - Danse Roumaine (1991)
  • Michel Strogoff - suite d’orchestre (1995) - Thème de Nadia, Danse Tartare
  • Les Aventures de Rabbi Jacob - Danses Hassidiques (1996)
  • Le Bal, pour trompette et orchestre (1994)
  • La Course à l’échalote - suite d’orchestre (1995)
  • La Dérobade (Solitude) (1995)
  • Le Jaguar (Thème de l’Aventure) (1999)
  • Les Aventures de David Balfour (La Légende de David) (2006)
  • Le Placard (2001)
  • La Chèvre (La Cabra) pour kena ou naï et orchestre (2002)
  • Les Compères (1991)
  • Les Fugitifs - suite d’orchestre (1991)
  • La Boum 2 - suite d’orchestre (1998)
  • Diva (Promenade sentimentale ) version orchestrale (2002)
  • Un Eléphant, ça trompe énormément (Hello Marilyn) (1991)
  • L’Eté 36 – suite d’orchestre (1995)
  • L’Amour en héritage - version orchestrale (1996)
  • Châteauvallon – version orchestrale (1999)
  • Les Cœurs brûlés - version orchestrale (1996)
  • Le Bal des casse-pieds (Les Casse-pieds) – pour solistes de jazz et orchestre (1999)
  • Le Bal des casse-pieds (Les Casse-pieds) – version orchestrale (1999)
  • Salut l’Artiste (Yves et Danièle) pour solistes de jazz et orchestre (1999)
  • L’Aile ou la Cuisse (Concerto gastronomique) pour solistes de jazz et orchestre (2003)
  • Le Père Noël au Paradis - suite basée sur les musiques des films : Le Père Noël est une ordure, Nous irons tous au Paradis, pour solistes de jazz et orchestre (1996–1999)
  • Le Dîner de cons, pour solistes de jazz et orchestre (2002)

Works for soloists and orchestra[edit]

  • Oblique, pour violoncelle et orchestre à cordes (1969)
  • Concerto pour Euphonium et orchestre (commande du Festival et Concours international de Tuba de Guebwiller, 1997)
  • Concerto Ibérique, pour trompette et orchestre (création lors du Concours international de cuivres de la ville de Narbonne, 1998)
  • Concerto de Berlin, pour violon et orchestre
    • version du film La 7ème Cible (1984) – env. 9’
    • version intégrale (2001) – env.29’

Vocal, Choral and symphonic[edit]

  • Eh bien ! Dansez maintenant, divertissement d’après Les Fables de Jean de La Fontaine pour Récitant et orchestre symphonique (2006)
  • Cantate 1209, pour Récitant, Soprano, Chœurs d’enfants et orchestre (2009)
  • Reality du film La Boum, pour voix de ténor et orchestre (2001)
  • L’Amour en héritage (Only Love), pour soprano et orchestre (1996)
  • Your Eyes du film La Boum 2, pour soprano et orchestre (1998)
  • Les Cœurs brûlés, pour soprano et orchestre (1996)
  • Divine du film Diva pour soprano et orchestre (1996)
  • Air de la Wally du film Diva (A.Catalani, argt.V.Cosma), pour soprano et orchestre (1980)
  • You call it Love du film L’Etudiante pour soprano et orchestre (2002)
  • Eternity du film La Vouivre pour soprano et orchestre (2002)

Military and Concert Band music with or without soloists[edit]

  • Concerto pour Euphonium et orchestre d’harmonie (commande du Festival et Concours international de Tuba de Guebwiller, 1997)
  • Concerto Ibérique, pour trompette et orchestre d’harmonie (création lors du Concours international de cuivres de la ville de Narbonne, 1998)
  • La Boum - suite pour orchestre d’harmonie (2010)
  • La Gloire de mon Père, Le Château de ma Mère - suite pour orchestre d’harmonie (2009) - Habanera, Les Vacances, Isabelle, Valse d’Augustine
  • Le Grand Blond avec une chaussure noire - Danse Roumaine (2010)
  • Michel Strogoff - suite pour orchestre d’harmonie (2008) - Thème de Nadia, Danse Tartare
  • Les Aventures de Rabbi Jacob - Danses Hassidiques (2007)
  • L’Aile ou la Cuisse - Concerto gastronomique (2007)
  • Les Saxs Brothers du film Nous irons tous au Paradis pour Quintette de saxophones, Piano, Contrebasse et Batterie (2008)

Chamber music, Pianoforte reductions[edit]

  • Courts métrages Quintette de cuivres (commande du Festival et Concours international de Narbonne, 1996)
  • 9 Recueils de Musiques de Films, pour instruments solistes et accompagnement de piano - Flûte, Clarinette, Hautbois, Saxophone alto, Cor, Euphonium, Trompette, Trombone, Violon (2011)
  • Concerto pour Euphonium et orchestre, réduction pour Euphonium et Piano (1997)
  • 9 Recueils de Musiques de Films, pour instruments solistes et accompagnement de piano - Flûte, Clarinette, Hautbois, Saxophone alto, Cor, Euphonium, Trompette, Trombone, Violon (2011)
  • Concerto Ibérique, réduction pour Trompette et Piano (1998)
  • Concerto de Berlin, réduction pour Violon et Piano
    • version du film La 7ème Cible – env. 9’ (1984 – rev.1999)
    • version intégrale – env.29’ (2002)
  • Eh bien ! Dansez maintenant – divertissement d’après des Fables de Jean de La Fontaine – partition pour Récitant et Piano (2006)
  • Marius et Fanny, réduction pour Piano et Chant (2007)
  • Cantate 1209, réduction pour Piano, Récitant, Soprano, Chœurs d’enfants (2009)

Pianoforte music[edit]

  • Les Musiques de Films de Vladimir Cosma, Volumes 1, 2, 3, 4 (1982–1990)
  • La Gloire de mon père – Le Château de ma mère, recueil pour piano (1990)

Vocal music and songs[edit]

  • 2 Recueils pour voix et piano
    • Vladimir Cosma – Les plus belles chansons Cinéma & Télévision – volume 1 (1996)
    • Vladimir Cosma – Les plus belles chansons Cinéma & Télévision – volume 2 (1996)

Egalement une centaine de chansons parmi lesquelles :

  • Reality, du film La Boum, interprétée par Richard Sanderson (1980)
  • L’Amour en héritage (Only Love), interprétée par Nana Mouskouri (1984)
  • Destinée, des films Le Père Noël est une ordure et Les Sous-doués en vacances, interprétée par Guy Marchand (1982)
  • Puissance et Gloire, de la série TV Châteauvallon, interprétée par Herbert Léonard (1985)
  • Your Eyes, du film La Boum 2, interprétée par Cook Da Books (1982)
  • Le Ciel, La Terre et l’eau, du film Alexandre Le Bienheureux, interprétée par Isabelle Aubret (1968)
  • Un Souvenir heureux de la série TV Le tiroir secret, interprétée par Diane Dufresne (1986)
  • You call it Love, du film L’Etudiante, interprétée par Karoline Krüger (1988)
  • My Life, de la série TV Till we meet again, interprétée par Mireille Mathieu (1989)
  • Je n’ai pas dit mon dernier mot d’amour, du film La Dérobade, interprétée par Nicole Croisille (1979)
  • L’Année prochaine si tout va bien, interprétée par Sofie Kremen (1981)
  • Ballade de Clérambard, du film Clérambard, interprétée par Marie Laforêt (1969)
  • Pour l’Amour, de la série TV La Chambre des Dames, interprétée par Annick Thoumazeau (1983)
  • Les Cœurs brûlés, interprétée par Nicole Croisille (1992)
  • Laisse-moi rêver, du film La Neige et le feu, interprétée par Lara Fabian (1991)
  • Les Mondes Engloutis, interprétée par les Mini Star (1985)
  • Maybe you’re wrong, du film La Boum 2, interprétée par Freddie Meyer (1982)
  • Go on for ever, du film La Boum, interprétée par Richard Sanderson et Chantal Curtis (1980)
  • Get it together, du film Inspecteur La Bavure, interprétée par Chantal Curtis (1980)

Awards[edit]

  • 1981: Disques d'Or et de Platine pour les B.O.F. : Diva, La Boum.
  • 1981: César Award de la meilleure musique de film pour Diva.
  • 1982: Prix du Festival de Moscou de la musique du film pour Diva.
  • 1982: Disques d'Or et de Platine pour la B.O.F. : La Boum 2.
  • 1983: Grand Prix du Disque de la Musique de films (Sacem) pour l’ensemble de son œuvre à Cannes.
  • 1984: César Award de la meilleure musique de film pour Le Bal.
  • 1985: Disques d’Or et de Platine pour les B.O.F.: L’Amour en Héritage, Les Mondes Engloutis, Châteauvallon.
  • 1986: 7 d’Or de la meilleure musique pour la télévision avec le film en deux parties : L’été 36.
  • 1986: Nommé au grade de Commandeur des Arts et des Lettres.
  • 1988: Disque d’Or pour la B.O.F. de L’Etudiante.
  • 1990: Grand Prix Sacem de l’« Œuvre musicale audiovisuelle ».
  • 1991: 7 d’Or de la meilleure musique pour la télévision.
  • 1995: Médaille d’honneur de la Ville de Beauvais.
  • 2000: Médaille d’honneur du Conseil Général de l’Yonne.
  • 2001: Prix Philip Award de Varsovie («Greatest Creation accomplishment in Europeen film music»).
  • 2003: Grand Prix Sacem de la Musique de Film.
  • 2004: Nommé Grand Officier du Mérite Culturel Roumain.
  • 2004: Nommé Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur.
  • 2005: Lumière d’Honneur – Festival La Ciotat, Berceau du Cinéma.
  • 2006: Médaille d’honneur de la Ville et Parrain de l’Ecole Municipale de Musique (Vandoeuvre les Nancy).
  • 2007: Hommage et Médaille d'honneur de la Ville de Cabourg.
  • 2008: Trophée «Phenix Award » saluant l’ensemble de sa carrière (Festival du Film à Spa en Belgique.)
  • 2009: Hommage et Médaille d’honneur de la Ville de Béziers.
  • 2010: Prix Henri Langlois de la Cinémathèque Française 2010.

Bibliography[edit]

  • Alain Lacombe et Claude Rocle, La Musique du Film – Vladimir Cosma (Editions Francis van de Velde, Paris, 1979)
  • Who is Who in Europe – Dictionnaire Biographique – Vladimir Cosma (Ed.Servi-Tech, 5ème éd., Belgique, 1983)
  • Steve Harris, Film and Television Composers : An International Discography – Vladimir Cosma (Mc Farland & Company Inc., Publishers, USA, 1992)
  • Théodore Baker, Nicolas Slonimsky, Dictionnaire Biographique des Musiciens – Vladimir Cosma (Ed.Robert Laffont, Paris, 1995)
  • Stéphane Lerouge, Cent ans de cinéma - Vladimir Cosma. Du Grand Blond à Diva, l’autre Cosma paru dans NOTES N° 14 (Ed.SACEM / SDRM, Paris, 1995)
  • Enciclopedia Români in stiinta si cultura occidentala – Vladimir Cosma (Los Angeles, CA90027 USA, 1992 ; 2ème éd., 1996)
  • Viorel Cosma, Muzicieni din România – Vladimir Cosma (Editura Muzicala, Bucuresti, 1999)
  • The New Grove Dictionary of Music and Musicians – Vladimir Cosma (Macmillan Publishers Limited, 2nd éd., 2001)
  • Vincent Perrot, B.O.F. Musiques et compositeurs du cinéma français – Vladimir Cosma (Dreamland éditeur, Paris, 2002)
  • Lionel Pons, Le style de Vladimir Cosma, des studios à la scène, dans Marius et Fanny (Ed. Actes Sud, 2007)
  • Vladimir Cosma comme au cinéma, Entretiens avec Vincent Perrot (Ed.Hors Collection, Paris, 2009) ISBN 2-84855-101-1
  • Lionel Pons, Vladimir Cosma l’imagier avec des analyses musicologiques incluses dans le coffret discographique Vladimir Cosma – 40 Bandes Originales pour 40 Films (Ed.Larghetto Music, Pays Bas, 2009)
  • Who is Who in France – Dictionnaire biographique – Vladimir Cosma (Ed.Laffitte-Hébrard, 41ème éd., Paris, 2010)
  • Lionel Pons, Vladimir Cosma, prima la musica, avec des analyses musicologiques incluses dans le coffret discographique Vladimir Cosma, vol.2, 51 Bandes Originales pour 51 Films (Ed.Larghetto Music, Pays Bas, 2010)

References[edit]

External links[edit]

Awards
Preceded by
not awarded
Golden Boll Award
for Best Music Score

1993
for Sarı Mercedes
Succeeded by
Timur Selçuk