Émile Roche

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to navigation Jump to search
Émile Roche in 1963

Émile Roche (Estaires, 24 September 1893 – 1990), was a French economist, radical politician and journalist.

He was born the son of a grocer, who entered politics after the First World War.[1][2][3] He was best known as a supporter of the politician Joseph Caillaux from 1927 during the 1930s through the newspaper he founded La République.[4] Under the German Occupation, Émile Roche wrote for the collaborationist newspaper Les Nouveaux Temps where he criticised the parties of the 1930s and supported the single party.[5][6][7][8] After the Liberation he intervened on behalf of the former German ambassador to Vichy, Otto Abetz in 1950.[9] From 1954 to 1974 he was the Président of the French Conseil économique.[10] He was also well known as a distinguished collector of art.

References[edit]

  1. ^ Revue française de science politique Association française de science politique, Fondation nationale des sciences politiques – 1974 – Volume 24, Nos 1 to 3 – Page 261 "Emile Roche est le fils d'un commerçant d'Estaires (Nord), où il est né en 1893. Presque aussitôt ses études terminées au collège d'Estaires (l'enseignement est aux mains du clergé dans la très catholique Flandre intérieure), il entre, dès ..."
  2. ^ Revue du Nord Volume 76, Numéros 304 à 305 Alexandre Saint-Léger, Université de Lille, Université Charles de Gaulle-Lille III. – 1994 – Page 347 "L'aventure prit source un jour de 1893, le 24 septembre pour être précis, en Flandre intérieure à Estaires dans un univers semi-industriel, semi-agricole. Emile Roche se plaisait à répéter qu'il avait vécu son enfance «entre une pièce de toile, ..."
  3. ^ Jacques Lafitte, Stephen Taylor (1969) Qui est qui en France Vol. 9, p. 1263 "ROCHE (Emile), Président du Conseil économique et social. Né la 24 sept. 1893 â Estaires (Nord). Rte d'Emile Roche, Commerçant, et da Mme. née Félicie Loridan. Veuf de Mme, née Marie-Louise Prillard; remarié le 28 fév 1945 à Mme ..."
  4. ^ (in French) Émile Roche et Joseph Caillaux at the Wayback Machine (archived May 24, 2009). centre-histoire.sciences-po.fr
  5. ^ Claude Lévy (1974) Les Nouveaux temps et l'idéologie de la collaboration, Armand Colin, pp. 88–89
  6. ^ Gilles Richard, Jacqueline Sainclivier (2007) Les partis et la république: la recomposition du système partisan, p. 290, ISBN 2753505217
  7. ^ Franck Tison (April–June 1994) "Un homme d'influence: Émile Roche (1893–1990)", Revue du Nord, LXXV1, 305, pp. 347–357."
  8. ^ Anna Durez (1987) Henri Durez: un maire en Nord, ISBN 2708225472, p. 81: "Émile Roche né à Estaires en 1893 a eu une carrière exceptionnelle de journaliste et d'homme politique qu'il est impossible de retracer ici. Il fut le plus proche collaborateur de ..."
  9. ^ Barbara Lambauer (2001) Otto Abetz et les Français ou l'envers de la collaboration, Paris Fayard, pp. 696–697, ISBN 2213610231
  10. ^ El Consejo Económico at the Wayback Machine (archived March 2, 2008). conseil-economique-et-social.fr

External links[edit]