Gérard Pesson

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to navigation Jump to search

Gérard Pesson (born 17 January 1958 in Torteron) is a French composer. Pesson studied musicology at the Sorbonne and is the composer of a number of award-winning works.[1]

Works[edit]

  • Affûts pour 4 percussions (2001)
  • Aggravations et final pour orchestre (2002)
  • Berceuses à bas voltage (4) pour grand orchestre (1998)
  • Branle du Poitou pour piano et 8 instruments (1997)
  • Bruissant divisé pour violon et violoncelle (1998)
  • Butterfly le nom, scène lyrique pour soprano, chœur d'hommes et petit orchestre (1995)
  • Butterfly's Note book pour piano (1995/98)
  • Cantate égale pays n°1 (Jachère aidant) pour voix, ensemble et électronique (2010)
  • Cantate égale pays n°2 (God's Grandeur) pour voix, ensemble et électronique (2010)
  • Cantate égale pays n°3 (Gd Mmré) pour voix, ensemble et électronique (2010)
  • Cassation pour clarinette, trio à cordes et piano (2003)
  • Chansons (5) pour mezzo-soprano et 5 instruments (1999)
  • Chants populaires pour chœur (2008)
  • Colophon (ritournelle à quatre voix sur une corde) pour violoncelle (2007)
  • Contra me (miserere) pour ensemble vocal et instrumental (2002)
  • De Loup & d'estoc (bergeries sur le fil) pour 2 violoncelles (2007)
  • Dispositions furtives pour 2 pianos amplifiés (1988)
  • Ecrit à Qinzhou pour récitant(e) et piano (1994)
  • Études pour orgue baroque (3) (1998)
  • Folies d'Espagne pour piano (1997)
  • Forever Valley, opéra pour 7 chanteurs, comédienne et 6 instruments (1999/00)
  • Fureur contre informe pour un tombeau d'Anatole pour trio à cordes (1998)
  • Gigue pour 6 percussions (2001)
  • In nomine pour 7 instruments (2001)
  • Kein deutscher Himmel (transcription de l'Adagietto de la 5e Symphonie de Gustav Mahler) pour chœur mixte (1996/97)
  • La Lumière n'a pas de bras pour nous porter pour piano (1994/95)
  • La vita è come l'albero di Natale (d'après un fragment de Claude Debussy) pour violon et piano (1992)
  • Le Gel, par jeu pour sextuor (1991)
  • Le Grand Quinconce pour grand orchestre (1988)
  • Les Chants Faëz pour piano principal et 11 instruments (1986)
  • Mélodies carthaginoises (2) pour baryton et piano (1992)
  • Mes béatitudes pour piano, violon, alto et violoncelle (1994/95)
  • Nebenstück (d'après la 4e Ballade op.10 de Johannes Brahms) pour clarinette et quatuor à cordes (1998)
  • Neige bagatelle pour guitare, violoncelle et piano (2002)
  • Ne pas oublier coq rouge dans jour craquelé (moments Proust) pour violon, violoncelle et piano (2010)
  • Nocturnes en quatuor pour clarinette, violon, violoncelle et piano (1987)
  • Non sapremo mai di questo mi (d'après un fragment de Mozart) pour flûte, violon et piano (1991)
  • Panorama, particolari e licenza (d'après Harold en Italie d'Hector Berlioz) pour alto, voix d'alto et neuf instruments (2006)
  • Paraphernalia pour 2 altos (2009)
  • Pastorale pour soli, chœur et orchestre (2006)
  • Peigner le vif pour alto et accordéon (2007)
  • Petites études mélancoliques (3) pour piano (1991)
  • Poèmes de Sandro Penna (5) pour baryton, clarinette basse, cor, violon et violoncelle (1991/92)
  • Preuve par la neige pour chœur (2004)
  • Purple programme pour soprano, clarinette basse et percussion (1994)
  • Quatuor à cordes n°1 Respirez ne respirez plus pour 2 violons, alto et violoncelle (1993)
  • Quatuor à cordes n°2 Bitume (sérénade chevauchée) pour 2 violons, alto et violoncelle (2008)
  • Rebus (pro rebus Harry Vogti) pour flûte, clarinette, violon, alto et violoncelle (1999)
  • Récréations françaises pour sextuor (1993/95)
  • Rescousses pour orchestre (2005)
  • Sonate à quatre pour 2 flûtes à bec, violon et violoncelle (1996)
  • Sur-le-champ pour 4 chanteurs et 8 instruments (1994)
  • Un peu de fièvre pour 12 instruments (1995)
  • Vexierbilder Rom pour piano (1991/95)
  • Vexierbilder II pour piano (2003)
  • Wunderblock (Nebenstück II) pour accordéon et orchestre (2005)

References[edit]

  1. ^ Paul Griffiths Modern Music and After 2011 p.375 "For Gérard Pesson (b. 1958) the image is archaeological: 'Music is the skeleton, and the few floating chords the brooch, belt, sword—residual signs of a life crumbled to dust.'"