Marie Henri Andoyer

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to: navigation, search

Marie Henri Andoyer (October 1, 1862, Paris – June 12, 1929) was a French astronomer and mathematician.

Biography[edit]

Andoyer was elected member of the French Académie des sciences on June 30, 1919 in the astronomy section. He was member of the Bureau des longitudes.

The following short notice is excerpted from a set of biographical notices published in the document http://www.academie-sciences.fr/ama/appendice.pdf made by Jean-Claude Pecker for the Académie des sciences using various dictionaries:

"Entré à l’École normale supérieure en 1881, reçu à l’agrégation de mathématiques en 1884, il fut nommé aide astronome à l’Observatoire de Toulouse, et chargé de conférences à la Faculté. Il y prit une part active aux observations méridiennes et équatoriales. Il soutint en 1886 à Paris sa thèse Contribution à la théorie des orbites intermédiaires et devint maître de conférences de mathématiques à la Faculté des sciences de Toulouse. En 1889, il fut chargé, à l'Observatoire de Toulouse, du service nouvellement créé de la Carte du Ciel. En 1892, il fut nommé maître de conférences de mécanique céleste à la Faculté des sciences de Paris. En 1912, il succéda à Poincaré comme professeur d’astronomie générale et de mécanique céleste. Andoyer se rendit à El-Arrouch (Algérie) pour observer l’éclipse totale de Soleil du 30 août 1905. Il consacra une importante part de ses travaux à la révision de la théorie de la Lune de Delaunay, montrant qu’au-delà du 7e ordre, tous les termes de Delaunay sont inexacts. À la mort de Radau, en 1911, Andoyer prit en main la rédaction de la Connaissance des Temps. Ses ouvrages contiennent le développement de ses leçons de mécanique céleste et s'astronomie. Il publia en outre des Tables trigonométriques fondamentales, des Tables des valeurs naturelles et des Tables logarithmiques des nombres de 100.000 à 200.000."

Family[edit]

  • Andoyer's daughter married the mathematician Pierre Humbert (1891–1953).
  • Andoyer's eldest son was killed during WWI.

Manuscripts[edit]

  • Henri Andoyer. Nouvelles tables trigonométriques fondamentales. Valeurs naturelles (Bibliothèque de la Sorbonne, MS 1864-1875)

Publications[edit]

References[edit]