Peter Van Dievoet

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to: navigation, search
The White Lamb, sculpture by Peter Van Dievoet, Brussels, Marché aux Herbes, 1696.
Statue of King James II, in Trafalgar Square, London, by Peter Van Dievoet, 1686.
Signature of the sculptor Peter Van Dievoet, 21 November 1722.
Signatures of sculptor Peter Van Dievoet and his wife Dorothea de Witte, 17 July 1709.

Peter Van Dievoet was a Belgian sculptor and designer of ornamental architectural features. He was born in Brussels, baptised 29 June 1661 in the church of Sainte-Gudule, died 2 March 1729 in Brussels.

He was the brother of Philippe Van Dievoet, goldsmith to Louis XIV and the uncle of the printer Guillaume Van Dievoet dit Vandive.

Life[edit]

King James II when he was residing in Brussels had observed the talent of the young sculptor Peter Van Dievoet, and when he return in England he asked him to come with him. Van Dievoet arrived in London with the King, in the same ship.

In London he was a regular visitor to the studio of Grinling Gibbons. In 1686, he cast and made the statue of James II for St. James's Park in London. He returned to Brussels after the Glorious Revolution of 1688.

In 1695 he was master of the Quatre-Couronnés at Brussels, the guild of stonemasons and sculptors of Brussels. He was an acclaimed sculptor and was involved in the construction of the new Grand-Place in the baroque style.

In the Marché aux Herbes, the sculptures of the White Lamb (1696) are fading away, victims of brusselization.

Bibliography[edit]

  • — « La généalogie et l'héraldique au service de l'histoire de l'art », in L'Intermédiaire des généalogistes, n° 137, Bruxelles, 1968.
  • — « Généalogie de Brou (x) », in L'Intermédiaire des généalogistes, n° 122, Bruxelles, 1966, p. 88.
  • La Grand'Place de Bruxelles, illustrations de Van Gucht, Bruxelles, galerie Ex-Libris, s.d., n° 10.
  • Philippe Baert, Mémoires sur les sculpteurs et architectes des Pays-Bas, publié par Mr. le baron de Reiffenberg, Bruxelles, 1848, p. 117.
  • Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris, 1955, vol. 3, p. 268 et ibid. Paris, 1956, vol. 4, p. 238.
  • Bénézit, Dictionary of Artists, 2006, vol.4, p. 911.
  • Edwin Beresford Chancellor, The Romance of Soho. Being an Account of the District, Its Past Distinguished Inhabitants, 1931, p. 32.
  • David Blayney Brown, Catalogue of the Collection of Drawings in the Ashmolean Museum, Ashmolean Museum - Art, 1982, p. 637.
  • Andrée Brunard, « La Grand-Place, joyau de la Capitale », in, Les Belles Heures de Bruxelles, Paris-Bruxelles, 1952, p. 170.
  • J. E. Buschman, Annales de l'Académie d'archéologie de Belgique, Bruxelles, 1867, p. 486 et p. 507.
  • Paul-Eugène Claessens et Julien Cuypers, « Quand Bruxelles ravagée renaît plus belle sous les ailes de l'archange : le sculpteur Pierre van Dievoet, son œuvre et sa famille », dans l'Intermédiaire des généalogistes, n° 121, Bruxelles, 1966, pp. 39–41.
  • Maurice Culot, Eric Hennaut, Marie Demanet, Caroline Mierop, Le bombardement de Bruxelles par Louis XIV et la reconstruction qui s'en suivit 1695-1700, Bruxelles, 1992, p. 218 (Contrat d'adjudication de la maison du Cornet, Grand-Place)
  • Allan Cunningham, The Lives of the Most Eminent British Painters and Sculptors, vol III, New-York, 1835, p. 14.
  • Sir Lionel Henri Cust, « Grinling Gibbons », dans Dictionary of National Biography, Londres, 1949–56, vol. VII, p. 1140.
  • M. J. De Decker, « Relevé de l'Agneau Blanc », (deuxième prix partagé, S.C.A.B. concours annuel de relevés de 1924), dans, l'Émulation, Bruxelles, 1925, planche 8. (mentionne une vitrine modernisée qui a détruit une partie du bas-relief).
  • Guillaume Des Marez, Guide illustré de Bruxelles, Bruxelles, 1928, tome 1, pp. 65, 81, 82, 89, 90, 92, 112 et tome 11, p. 182.
  • Guillaume Des Marez, « Les transformations de la ville de Bruxelles au XVIIème siècle et les métiers de la construction », dans Études inédites, Bruxelles, 1936, p. 135.
  • Pieter D'Hondt, L'académie royale, notice historique, Bruxelles, s.d., p. 21.
  • George Godwin, John Britton, The Churches of London. A History and Description of the Ecclesiastical Edifices of the Metropolis, 1839.
  • David Green, Grinling Gibbons his work as carver and statuary 1648-1721, Londres, 1964, pp. 56 et 194.
  • Great men of Great Britain, Cyclopaedia, Great Britain, 1866, p. 109.
  • Rupert Gunnis, Dictionary of British Sculptors 1660–1851, Londres, 1953, pp. 130, 169, 406.
  • Alexandre Henne et Alphonse Wauters, Histoire de la ville de Bruxelles, Bruxelles, 1845, vol. II, p. 556 ; Mina Martens, Index général, Bruxelles, 1972, sub verbo « Dievoet, van ».
  • Mary Botham Howitt, Howitt's Journal of Literature and Popular Progress, William Howitt, 1847, p. 408
  • Johannes Immerzeel, De levens en werken der Hollandsche en Vlaamsche kunstschilders, beeldhouvers, graveurs..., Amsterdam, 1842, p. 278.
  • Chevalier Edmond Marchal, Mémoire sur la Sculpture aux Pays-Bas pendant les XVII et XVIII siècles, Bruxelles, 1877, pp. 3, 12, 82 et 190 ; La sculpture et les chefs-d'œuvre de l'orfèvrerie belges, Bruxelles, 1895, pp. 468, 5S3, 743.
  • Dr. Kurt Zoege von Manteuffel, « Dievoet (Dievot), van Bildhauer in Brüssel », dans Ulrich Thieme et Felix Becker (éd.), Allgemeines Lexicon des bildenden Künstler von der Antike bis zur gegenwart, Leipzig, 1913, vol. IX, p. 279.
  • Victor-Gaston Martiny, « Le décor architectural de la Grand-Place », dans La Grand-Place de Bruxelles, Bruxelles-Liège, 1966, p. 122.
  • André Monteyne, De Brusselaars in een stad die anders is, 1981, pp. 127 et 367.
  • Dr. Georg Kaspar Nagler, Neues Allgemeines Künstler- Lexicon, Munich, 1836, vol. III, p. 404.
  • Henry-Charles van Parys, « Van Dievoet : réponse », dans L'Intermédiaire des généalogistes, n° 148, Bruxelles, 1970, p. 254.
  • Alexandre Pinchart, Archives des arts, sciences et lettres, documents inédits, Gand, 1860, vol. I, p. 40.
  • L. G. G. Ramsey, The Concise Encyclopedia of Antiques, The Connoisseur, London, 1901, p. 155.
  • Viviane Roothooft, De Grote Markt te Brussel, Bruxelles, 1978, p. 13.
  • Georges Sion, Bruxelles ou les contes de Mille et un ans, Bruxelles, 1979, pp. 170 et 174.
  • Félix Stappaerts, « Pierre van Dievoet », dans Biographie nationale, Bruxelles, 1878, vol. VI, colonne 74 ; Bruxelles, 1936–1938, vol. XXVI, colonne 385.
  • H. Avray Tipping, Grinling Gibbons and the Wood-work of his age (1648-1720), Londres, 1914, pp. 95, 125, 251.
  • A. Van Dievoet, « Les Vandive, consuls de Paris », dans L'Intermédiaire des généalogistes, n° 180, Bruxelles, 1975, pp. 452 à 453.
  • A. Van Dievoet, Une famille d'orfèvres et consuls de Paris d'origine bruxelloise : les van Dievoet dits van Dive, Bruxelles, 1976, passim (xérocopié).
  • A. Van Dievoet, « Question sur le sculpteur Pierre van Dievoet », dans L'Intermédiaire des généalogistes, n° 147, Bruxelles, 1970, p. 185.
  • A. Van Dievoet, « Un disciple belge de Grinling Gibbons, le sculpteur Pierre van Dievoet (1661-1729) et son œuvre à Londres et Bruxelles », dans Le Folklore brabançon, mars 1980, n° 225, p. 65 à 91.
  • A. Van Dievoet, « Généalogie de la famille van Dievoet originaire de Bruxelles, dite van Dive à Paris », dans Le Parchemin, Bruxelles, 1986, n° 245, p. 273 à 293.
  • A. Van Dievoet, « Quand le savoir-faire des orfèvres bruxellois brillait à Versailles », dans Cahiers bruxellois, Bruxelles, 2004, p. 19 à 66.
  • Marcel Vanhamme, Bruxelles. Promenades dans le Passé, Bruxelles, 1949, pp. 76 et 84.
  • Louis Verniers, Un millénaire d'histoire de Bruxelles depuis les origines jusqu'en 1830, Bruxelles, 1965, pp. 364, 366, 644.
  • George Vertue, Note Books, éd. Walpole Society, Oxford, 1930–47, vol. I, pp. 61, 82, 106 ; vol. IV, p. 50.
  • George Vertue et Horace Walpole, Anecdotes of painting in England, Londres, 1765, vol. III, p. 91.
  • Alphonse Wauters, Liste des doyens des corps de métier de Bruxelles 1696-1795, Bruxelles, 1888, p. 55.
  • Margaret Whinney, Sculpture in Britain, 1530 to 1830, Londres, 1964, p. 55.
  • Dr. Alfred von Wurzbach, Niederländischer Künstler-Lexicon, Vienne et Leipzig, 1906, vol. I, p. 407.
  • Park-Mail, Magazine, "Un curieux contrat", Bruxelles, mars 1984, n° 80, p 11. (Concerne l'Agneau Blanc)

External links[edit]