Visa pour l'image

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to: navigation, search
VISA POUR L'IMAGE
Visa-pour-l-Image.gif
Type Festival photography
Genre Photojournalism
Founded 1989
Place Perpignan, France
Website Visapourlimage.com

Visa pour l'Image[1] international photojournalism festival established in 1989, which takes place every year in the entire city of Perpignan, from late August to mid-September for a period of 15 days. This is the main and most important festival of photojournalism in France.

This festival not only offers exhibitions spread across the city, but also conferences, international meetings and discounts prestigious global photographers rewarding the best stories. The most famous photographers around the world will visit the festival. Photographers such as Herb Ritts and Claude Gassian have participated in the festival.

History[edit]

The association of Paris Match, Photo and other partners (such as Hachette (publisher) Filipacchi group) gradually decided the Ministry of Culture and Communication, local partners, but also the historic Canon Inc. partner to support this event. Photographic laboratories are also partners of the event: Central Color, Dupon and e- Center.

 France : Awards[edit]

2012[2]

  • Visa d'or News : Éric Bouvet pour Le Figaro Magazine – Bab al-Azizia, la fin.
  • Visa d'or Magazine : Stephanie Sinclair / VII pour National Geographic Magazine – Ces petites filles que l'on marie.
  • Visa d'or Presse Quotidienne : Tomas Munita pour The New York Times magazine (USA)
  • Visa d'or Humanitaire du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) : Mani pour Le Monde – Syrie, dans Homs
  • Prix de la Ville de Perpignan Rémi Ochlik : Sebastián Liste / Reportage by Getty Images – Urban Quilombo
  • Prix Canon de Femme Photojournaliste 2012 : Sarah Caron – Les femmes paschtounes au Pakistan
  • Prix France 24 / RFI du Webdocumentaire : " Défense d'Afficher " par Sidonie Garnier, François Le Gall et Jeanne Thibord
  • Prix ANI-Pixpalace 2012 : Misha Friedman – Tuberculose en Ouzbékistan, en Ukraine et en Russie.
  • Getty Images Grants for Editorial Photography : Bharat Choudhary (Le silence des autres), Sebastián Liste / Reportage by Getty Images (Le Far West brésilien), Kosuke Okahara (Fragments / Fukushima), Paolo Marchetti (Fever – Le réveil d'un fascisme européen).
  • Prix Pierre et Alexandra Boulat : Maciek Nabrdalik / VII – Les migrations économiques en Europe.

2013[2]

  • Visa d'or de la Presse Quotidienne : Niklas Meltio / Helsingin Sanomat : Syrie
  • Visa d'or Magazine : Noriko Hayashi / Panos Pictures – Réa : Le mariage au Kirghizistan : une institution pas très sainte
  • Visa d'or News : Laurent Van der Stockt / Reportage by Getty Images pour Le Monde : Syrie
  • Visa d'or humanitaire du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) Sebastiano Tomada / Sipa Press : Alep (Syrie), situation des blessés, difficultés d'accès aux soins et précarité des structures de secours.
  • Visa d'or FRANCE 24-RFI du webdocumentaire 2013 : Isabelle Fougère et Miquel Dewever-Plana : Alma, une enfant de la Violence.
  • Visa d'or d'honneur du Figaro Magazine Don McCullin / Contact Press Images
  • Prix de la Ville de Perpignan Rémi Ochlik 2013 Sara Lewkowicz / Reportage by Getty Images : Shane et Maggie : portrait d'une violence domestique
  • Prix Canon de la Femme Photojournaliste Décerné par l'Association des Femmes Journalistes (AFJ) : Mary F. Calvert / Zuma Press : projet sur les violences sexuelles au sein de l'armée américaine.
  • Prix ANI – PixPalace Paolo Marchetti : Cité Soleil, Haïti. Getty Images Grants for Editorial Photography Matt Eich : Péché et Salut dans le quartier de Baptist Town Marco Gualazzini / LUZphoto : M23 – Le Kivu, RDC, région en état de siège Samuel James / Cosmos : Le Pétrole au Nigeria Eugene Richards : War is Personal Tomas Van Houtryve / VII : Corée du Nord
  • Prix Pierre et Alexandra Boulat Arnau Bach : projet sur les banlieues marseillaises.

References[edit]

  1. ^ "Visa pour l'Image Perpignan 2014". visapourlimage.com. Retrieved 2014-05-23. 
  2. ^ a b Site officiel, section Historique

Links[edit]